Les goûts et les couleurs, ça se discute autour d’une tisane !

Comment bien choisir les couleurs de son intérieur?

 

La couleur a toujours été un élément clé dans la décoration.

Adepte de Feng Shui ou pas, vous n’êtes pas sans savoir que pour se sentir bien dans sa peau, il faut se sentir bien chez soi.

Et les couleurs jouent un rôle essentiel dans ce sentiment de bien-être. Elles sont un langage, nous insufflent des états d’esprit et des sentiments. Mais les choisir peut rapidement se transformer en véritable casse-tête.

Pas de panique ! Je vais vous partager quelques conseils, que nous avons nous-même appliqués à la maison, afin d’éviter certains faux pas et de réussir à choisir LA couleur idéale pour chaque pièce.

Voici les 3 étapes pour bien choisir les couleurs de son intérieur :

N°1 : Déterminer la couleur idéale

Il faut choisir les bons tons pour les bonnes pièces. Chaque couleur a un rôle à jouer mais aussi une signification.

 

Les teintes douces, comme les beiges, le lin ou le blanc cassé permettront de vous sentir plus détendu. Les teintes de bleu inspirent le calme, idéales pour une pièce de repos. Les teintes de vert apporteront une forme de sérénité. En revanche on évitera de l’appliquer dans une salle de bain, car elle donne une mauvaise mine. Le rouge, comme le orange sont des excitants, ils ouvriront l’appétit, ou boosteront la créativité dans un bureau. Le rose quant à lui a des vertus apaisantes.

 

Si votre pièce est petite, préférez des couleurs claires pour agrandir l’espace. Au contraire, si elle paraît très grande et un peu froide, marquez un mur d’une teinte plus foncée.
Si votre pièce est au sud, vous pouvez opter pour des teintes froides. Si elle est au Nord, on choisira plutôt des teintes chaudes.

À éviter : La multiplication des couleurs ! Quand on rentre dans une pièce, le regard est attiré par les points les plus lumineux et/ou les plus vifs. Par exemple, un canapé orange vif face à un mur rouge vif  et votre œil ne saura plus où se poser.

La bonne astuce : Avant de se lancer dans la peinture d’un mur, essayez d’établir une liste d’objets de couleur déjà présent dans votre décoration. Si votre canapé est vert pomme, on évitera de peindre le mur attenant en rouge.

N°2 : Associer les bonnes couleurs

Qu’il s’agisse de vos peintures ou de votre décoration, vous n’allez certainement pas vous limiter à une seule couleur.

Après avoir choisi votre teinte idéale, vous devez compléter votre nuancier avec des couleurs complémentaires. Et si certaines associations ne vous paraissent pas évidentes, aidez-vous d’un cercle chromatique. Il vous donnera de bonnes pistes !

N’hésitez pas non plus à vous balader sur Pinterest pour trouver des inspirations de nuanciers.

À éviter : Si vous ne voulez pas que votre intérieur ressemble à un sapin de Noël, il existe une règle élémentaire, applicable aussi à sa garde-robe : ne pas associer plus de trois couleurs dans une même pièce.

La bonne astuce : Pour apporter des nuances supplémentaires, jouez avec des camaïeux. Associer plusieurs teintes d’une même couleur permet de créer des dégradés et une vraie harmonie dans une pièce.

N°3 : Choisir le ou les murs idéals

En général, on préconise les tons neutres pour les pièces à vivre. Et on réserve les teintes vives et ludiques pour les pièces de passage.

Mais tout est histoire de goût ! Rien ne vous empêche de choisir un jaune vif pour votre salon. Il faut simplement bien sélectionner le mur qui mettra en avant cette couleur.

En général, on conseille de peindre le mur qui se trouve en face de vous quand vous entrez dans la pièce. Mais cela peut-être aussi le mur sur le côté de la porte, ou encore celui perpendiculaire entre l’entrée et la source de lumière.

Pour ne pas se tromper, on peut aussi peindre le mur adossant l’objet principal d’une pièce. Par exemple : dans une chambre, le mur du lit, dans un salon, celui du canapé, ou encore dans une cuisine, le mur où sont accrochés les principaux éléments de cuisine.

A éviter : Peindre les 4 murs d’une pièce d’une même couleur. Je vous conseille par exemple, de peindre un seul mur d’une couleur plus soutenue, puis un mur avec une couleur dans son camaïeu, mais en teinte pastel, et le reste en blanc. Cela permettra de structurer l’espace, sans perdre de la chaleur.

La bonne astuce : Les pièces de passage comme le couloir, l’entrée, les WC ou encore le dressing pourront se parer de mélanges plus étonnants. C’est aussi l’occasion de laisser libre cours à ses envies du moment. Les toilettes sont par exemple un parfait endroit pour tester ses envies.

Maintenant que vous avez toutes les clés pour créer de belles associations de tonalités, jouer les contrastes, augmenter le volume d’une pièce ou encore corriger quelques défauts de perspective. Il ne vous reste plus qu’à passer à l’action !

Tous à vos pinceaux !

On se retrouve juste après pour savourer ensemble une tisane Relax Bio et admirer votre travail ?